Skip to content

La mobilisation contre le MES continue !

23/02/2012

Le mardi 21 février, une soixantaine de manifestants s’est rassemblée devant la préfecture de Franche-Comté, afin de protester contre le « Mécanisme européen de stabilité » (MES), sur le point d’être voté en urgence à l’Assemblée nationale. Le Front de Gauche a ensuite organisé une distribution de tracts au centre-ville de Besançon, pour informer les citoyens sur le MES et les nouveaux traités européens.

En 2012 comme en 2005, nous votons « NON » à l’Europe libérale !

Cela faisait déjà plusieurs semaines que le Front de Gauche interpellait l’opinion publique sur ce vote important, dont les médias ont très peu parlé… L’enjeu est pourtant de taille, car les nouveaux traités ont notamment pour objectif de graver l’austérité dans le marbre des traités européens.

Le « mécanisme européen de stabilité », voté mardi dernier par l’Assemblée, doit étendre à tous les États qui auraient besoin d’aide les méthodes barbares et inefficaces appliquées en Grèce ! Il s’agit de l’équivalent des plans d’ajustement structurels qui ont saigné les pays d’Afrique dans les années 1980 et l’Amérique latine dans les années 1990. Le Front de Gauche refuse cette logique, qui consiste à faire payer aux peuples les conséquences directes des politiques néolibérales menées au service des banques et des marchés.

Avec leurs nouveaux traités, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel veulent imposer de force une politique qui ne profite qu’à la finance et aux banques ! Ils prévoient en effet :

• l’interdiction de tout déficit budgétaire avec l’inscription d’une « règle d’or » dans tous les pays de l’Union européenne.

• la soumission des budgets nationaux à la Commission européenne, une instance non élue.

• des sanctions et amendes contre les États contrevenants.

C’est une attaque frontale contre la démocratie et la souveraineté populaire. L’Union européenne s’enfonce dans une dérive autoritaire pour imposer l’austérité : c’est l’Europe austéritaire !

Malgré le danger que représente ce texte, 130 des 197 députés du groupe SRC (comprenant le PS, le PRG..)  se sont abstenus lors du vote à l’Assemblée Nationale. Le MES a donc été adopté avec 250 voix « pour » et 44 voix « contre »… Les 18 députés du Front de Gauche ont tous voté « contre » ; ils ont finalement été rejoints par les trois députés d’EELV et par une quinzaine de députés PS. Le résultat du scrutin peut être consulté sur le site de l’Assemblée Nationale.

Pour être définitivement adopté, le « Mécanisme européen de stabilité » doit encore être voté par le Sénat, le 28 février. Le Front de Gauche ne se fait pas grande illusion, mais il appelle tout de même les citoyens à écrire aux sénateurs pour les inciter à voter contre le MES.

La mobilisation contre les nouveaux traités est loin d’être terminée. Elle doit au contraire être poursuivie, même après les élections à venir… Le peuple français doit être consulté sur l’avenir de l’Europe ! Il faut un référendum !

D’autre part, la résistance doit aussi se construire à l’échelle européenne. Dans cette perspective, le Front de Gauche, membre du Parti de la Gauche Européenne, organisera une Assemblée citoyenne sur l’Europe le 15 mars 2012, au Palais des Sports de Besançon, à 20h. Cette assemblée se déroulera en présence de représentants du parti Die Linke —  qui est l’équivalent du Front de Gauche en Allemagne — et d’un parti de la gauche italienne, ainsi que de Francis Wurtz, député européen honoraire.

Liens à consulter :
« S’abstenir, c’est choisir » (placeaupeuple2012.fr).
Exemple de lettre à adresser aux parlementaires (placeaupeuple2012.fr).

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s