Skip to content

Retour sur la mobilisation du 18 mars

26/03/2012

Dimanche 18 mars, 120.000 personnes sont arrivées de toute la France à Paris pour une marche symbolique de Nation à Bastille afin de réclamer le passage à une VIe République, plus démocratique, plus universelle, plus égalitaire, plus sociale. Pour répondre à l’appel lancé par Jean-Luc Mélenchon, nous étions 240 au départ de Besançon.

C’est un succès retentissant pour le Front de Gauche, alors que 30.000 personnes étaient initialement attendues et que le maire socialiste Bertrand Delanoë a résisté jusqu’au bout contre la tenue de cet événement, au milieu d’une couverture médiatique quasiment désertique. C’est un échec d’autant plus manifeste pour tous les émissaires installés du bipartisme et tous les défenseurs du vote utile.

Preuve a été faite qu’il n’y a pas deux forces politiques principales et leurs satellites, quantités négligeables, mais bien une composition tripartite de l’espace politique français, avec un Front de Gauche qui domine l’espace public dans ses meetings, dans ses manifestations de rue et par rapport auquel le PS comme l’UMP situent leurs propositions politiques (qu’on pense aux taux marginal d’imposition à 75% chez Hollande ou au Buy European Act de Nicolas Sarkozy par exemple).

Bertrand Delanoë, à l’image de la pauvreté des analyses politiques que le Parti socialiste propose depuis quinze ans, avait qualifié Jean-Luc Mélenchon de « petit » candidat et suggéré que c’était par indigence, par incapacité à payer la location d’une salle que le Front de Gauche avait organisé cet événement en plein air. Petit candidat, mais combien François Hollande, dont le parti est si riche et si puissant, rassemble-t-il de personne dans ses meetings ? De quelle audience peut-il se prévaloir, sinon celle déjà acquise des adhérents et des militants ? Et que Bertrand Delanoë nous explique quelle salle la capitale aurait pu mettre à la disposition du Front de Gauche pour faire entrer 120.000 personnes !

Le mépris des oligarques est aujourd’hui en retard sur l’histoire de France qui s’écrit dans la rue, dans les meetings, sur les réseaux sociaux, bref, dans tous ces endroits non officiels où, comme lors du référendum sur le Traité établissant une constitution pour l’Europe (TCE), la vague populaire avait fait mentir les médias et renversé le pensée unique.

Contre les pronostics d’une élection jouée d’avance, la secousse donnée le dimanche 18 mars est une preuve supplémentaire que nous sommes une fois pour toute le Front de la surprise, le Front du bouleversement des habitudes et des élections de routine !

Autour de la colonne de la Bastille, tournés vers les écrans géants où Jean-Luc Mélenchon présentait les principes d’une Constitution réinventée, nous n’étions pas une foule en colère comme l’a prétendu François Hollande, ni une agrégation de militants gonflée par la présence hasardeuse de simples badauds, nous étions une assemblée, une assemblée de citoyens manifestant leur engagement personnel et collectif pour des valeurs et des idées fondatrices : l’attachement à la République, à la démocratie, à l’universalité des droits humains, à l’égalité des Hommes entre eux, aux libertés publiques, à la solidarité nationale et à la fraternité, etc.

A côté des militants, ce sont des dizaines de milliers de citoyens, de sympathisants qui ont donc exprimé leur adhésion à ces valeurs et à la formation politique qui les défend, celle que Jean-Luc Mélenchon représente. Nous les invitons à nous prêter main-forte ici, au local, en apportant leur soutien et leur engagement aux candidats Front de gauche pour les législatives : Emmanuel Girod et Annie Ménétrier.

Photos : FDG. D’autres seront bientôt mises en ligne.

Publicités
One Comment leave one →
  1. 29/03/2012 13:21

    Petit reportage photo sur mon blog à propos de cette manifestation à la Bastille :
    http://www.leblogadupdup.org/2012/03/27/la-reprise-de-la-bastille-2/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s