Skip to content

La manifestation (des bisontins) pour la justice fiscale et sociale

02/12/2013
by

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le froid du petit matin de ce 1er décembre, ils arrivent un peu engourdis les uns après les autres. Des militant(e)s de tous âges de 17 à 81 ans, les drapeaux de la JC, du PG, du PCF pas encore déployés, enroulés dans leurs mains gantés de chez Décath…. Sans drapeau, les citoyens non encartés militants du Front de Gauche sont comme d’habitude bien présents. Tous se serrent la main, s’embrassent, échangent quelques mots et plaisanteries du genre qu’on entend à la porte des boîtes quand on sait que la journée va être longue et fatigante, mais qu’il faut bien y aller ! Dans le car Ben compte et recompte. Qui manque ? Les téléphones portables fonctionnent à la rescousse. « Non, il ne vient pas »« elle arrive, dit que c’est verglacé et  qu’elle n’a pas de pneus neige », au fond du car, un pressé d’être à Paris  dit tout fort : « mais ça sert à rien des pneus neiges sur le verglas ». Elle arrive, essoufflée en s’excusant. On démarre  à 7 h 15. Très vite il fait bon dans le bus. On parle  peu, on somnole, pour certains la nuit fut courte à cause d’une  petite fête avec des copains. Nous sommes une petite soixantaine, nous serons, un peu plus tard une dizaine de plus à Paris, venus de Besançon et alentours. Certains y sont depuis la veille, d’autres sont venus en voiture ou en train. C’est moins que lors de la dernière manif parisienne pour la sixième République, mais avec plus de jeunes  et toujours autant de détermination pour que Hollande et Ayrault changent de cap.  Nous nous retrouvons à 13 h 30 derrière la banderole rouge « Besançon ». Comme lors des précédentes manifs, on nous remarque, on nous photographie, il y a même deux télés (une espagnole et une  italienne) qui viennent nous filmer et interviewer certains d’entre nous ! Les rangs de la manifestation grossissent au fil des minutes. Combien sommes-nous en arrivant  devant Bercy ?  Des dizaines de milliers mais certainement pas 7 000, chiffre ridiculement sous estimé par le ministère de l’intérieur. De quoi nous faire râler contre Valls dans le car du retour… Mais avant de le reprendre nous avons tous entendu les appels à la résistance et au changement de politique lancés par les représentants des organisations du Front de Gauche auxquels s’étaient joints ceux de LO et du NPA.

Notre bus est reparti dans les derniers, à cause des retardataires, des provinciaux qui ne connaissent pas bien la Capitale, et, sans doute, sans heure ni montre, un comble pour les habitants de la capitale  horlogère. Bercés, par les chansons et la guitare du camarade chilien, affectueusement surnommé Pépito, et de quelques discussions animées entre camarades comme  bruit  de fond. Nous sommes descendus du car vers minuit, certains avaient encore du chemin à faire et notamment un couple de citoyens français résidant à Martigny (Suisse) à qui nous avons tous souhaité « bonne route et bon courage… »

Résistance ! Résistance ! Résistance !

———————————————————————————————————————————————–

Publicités
One Comment leave one →
  1. Benedetto permalink
    02/12/2013 21:33

    Derrière notre belle banderole bisontine ou dans le car décoré par les superbes affiches de Marie Edith, voilà une équipe déterminée, en lutte, mais aussi bien souriante.
    Il faut dire que ce n’était pas triste : Marie Thérèse, les amis suisses, les bons petits « canons » débouchés en catimini dans le car, les « JC » courageux bravant le froid, la guitare de Mathieu … c’était un chouette 1er décembre. Il faut juste espérer que nous soyons encore plus nombreux à la prochaine manif, mais ces photos et commentaires devraient y inciter !
    Tous ensemble, révolution !
    Fraternellement
    Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s