Skip to content

L’AG et le communiqué du FdG pour le second tour des départementales Grand Besançon

24/03/2015
by

L’AG du 23/03/2015

Les militant(e)s du Front de Gauche  et les candidat(e)s  des listes « Gauche citoyenne écologique et solidaire » se  sont réuni(e)s en assemblée générale  le 23 mars 2014 en soirée pour analyser les résultats du premier tour, tant au niveau local que départemental et national, et pour élaborer  démocratiquement un communiqué de presse pour le second tour.          (cliquez sur la photo pour l’agrandir)

DSC04256

Tous s’accordent pour voir dans les résultats locaux un encouragement  à poursuivre l’élargissement du Front de Gauche pour créer  une  véritable alternative politique de gauche. Les gains sur l’agglomération  de Besançon ( et qualifiés d' »historiques » pour le centre ville) résultent d’une forte mobilisation militante  alors que le contexte était difficile. Sans faire l’impasse sur les résultats de la droite et du FN,  conscient d’une droitisation d’une partie de l’électorat qui s’accentue, les militants ont exprimé, malgré cela, une certaine confiance en l’avenir, car le FdG s’enracine localement  comme au niveau national malgré l’image travestie et minimisée qu’en a donnée le Ministère de l’intérieur. A niveau national les résultats des listes  FdG ou soutenues par lui, selon plusieurs analyses sérieuses, tournent autour des 10%.

Après cette analyse des résultats et les commentaires des uns et des autres , les militants ont débattu du contenu du communiqué de presse pour le second tour. Si la grande majorité  n’émet aucun doute pour appeler à battre l’extrême droite (le FN), un grand nombre de militant(e)s ne veulent plus  d’appel à voter pour le second tour. Certains camarades considèrent que des électeurs qui en ont marre de la politique menée par Valls/Hollande et du non respect des promesses tenues ne comprendraient pas un appel à voter « socialiste ». Trop souvent dans le passé, le PS s’est servi de cette discipline à gauche et il pense qu’elle est définitivement acquise. De plus,  le soutien d’un sénateur  de droite, utilisé  dans 2 cantons locaux par les candidats socialistes, accentuent la méfiance, voire la colère!

Après discussion et avant la rédaction  d’un communiqué de presse , les militant(e)s  se sont accordé(e)s majoritairement sur la nécessité de battre la droite et l’extrême droite .

Le communiqué de Presse:

BATTRE LA DROITE ET L’EXTREME DROITE,
CONSTRUIRE UNE ALTERNATIVE A LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT

Le Front de Gauche élargi a réalisé avec les listes Gauche Citoyenne Ecologique et Solidaire près de 10% des voix sur les cantons du Grand Besançon, de Saint Vit et Baume les Dames. Dans la ville de Besançon, il atteint même 11,27 %. Ces résultats montrent que ses idées et ses propositions s’enracinent sur notre territoire.
Les résultats nationaux et locaux de ces élections sont un nouvel avertissement pour le gouvernement Valls/Hollande. Les électeurs ont voulu sanctionner le gouvernement et sa politique d’austérité qui aggrave la crise et le chômage. La réduction des dépenses publiques frappe de plein fouet les communes, les départements et les régions. L’aide sociale, les transports, les enjeux écologiques et les services publics de proximité sont durement touchés.
L’abstention massive traduit l’exaspération et le ras le bol d’une majorité de citoyens.
Cette politique d’austérité fait le lit du Front National. Le FN est un parti qui répand la haine, le racisme et met en danger la démocratie. Nous constatons également que la porosité entre le FN et l’UMP est de plus en plus manifeste, c’est pourquoi il faut leur faire barrage dimanche prochain.
Nos électeurs, partagés entre l’envie de battre la Droite et le rejet de la politique gouvernementale, nous font part de leurs doutes quant à leur vote de second tour.
Seul un changement de politique pourra mettre un terme à l’ascension des forces de droite et d’extrême droite. Ce n’est pas la volonté actuelle du gouvernement, lui qui continue de brouiller les frontières entre droite et gauche. Localement, comment ne pas être interpellés par le soutien d’un sénateur de droite à deux conseillers sortants socialistes ?
La seule issue à la crise politique et morale actuelle est la construction d’une alternative par le rassemblement de celles et ceux qui combattent l’austérité et portent un projet de société solidaire et écologique.
De prochaines étapes sont devant nous : rassemblement unitaire contre la loi Macron le samedi 28 mars à 15h à Besançon, mobilisation à l’appel des organisations syndicales le jeudi 9 avril, développement des chantiers de l’espoir pour construire la nouvelle dynamique populaire dont nous avons besoin.

cantonales2015.indd

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Les photos de l’AG du 23 mars

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Publicités
One Comment leave one →
  1. Louve Bleue permalink
    24/03/2015 18:32

    Voter socialiste au second tour ? Même pour lutter contre le FN, non , plus jamais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s