Skip to content

Retour sur la fête de « l’HUMA » 2016

12/09/2016
by

Le traitement médiatique de la fête de l’HUMA est comme chaque année scandaleux. Hier dimanche on ne parlait que du stand des naturistes.

Rien  ou presque sur la présence du secrétaire général de FO à l’espace « forum social », une première depuis la création de la CGT/FO. Rien sur cette rencontre des responsables nationaux du mouvement (CGT , FO,FSU, Solidaires, UNEF ,UNEL, FIDL) contre la loi El’Khomri  avec le public de la fête venu massivement écouter leurs échanges et points de vue. Une  rencontre ponctuée par l’appel unanime à la mobilisation et à la journée d’action du 15 septembre pour l’abrogation de cette loi.

Rien sur une autre rencontre entre le leader de la CGT, Philippe Martinez, et l’intellectuel Régis Debray,  illustrant des retrouvailles et un nouveau dialogue, ô combien nécessaires entre le monde de la culture et celui de la transformation sociale, loin du mépris « des intellectuels médiatiques » à l’égard de ce dernier.

Rien sur les difficultés de la presse écrite et en particulier de « l’HUMA»  évoquées et analysées  au stand des amis de l’humanité par Patrick Le Hyaric directeur du journal : presse aux mains des grands groupes financiers et véritable rouleau compresseur  de la pensée unique.

Rien ou pratiquement rien sur la venue  et les propos des candidat(e)s déclaré(e)s à l’élection présidentielle (hélas trop nombreux) de « la vraie gauche ». La fête de l’HUMA est le seul évènement  capable de  permettre cette rencontre avec le  peuple de gauche  aussi massivement présent!

Rien sur la diversité des stands au niveau politique (de LO, du NPA, d’Ensemble, du PG, du PCF bien sûr et de bien d’autres encore). Rien sur le nombre d’associations présentes (humanitaires,  sportives et  culturelles).

Rien sur les  80 stands du village du monde, de leurs  belles couleurs et des si bonnes odeurs de cuisine, et surtout des idées et  des mouvements progressistes à travers le monde. Rien sur les  solidarités  internationales et sur l’impérieuse nécessité de tout faire pour la paix dans le monde.

Rien sur la dimension culturelle de la fête dans la  halle immense, nommée « halle Léo Férré » en hommage  au grand poète chanteur  né il y a maintenant cent ans.  Hommage  du journal  communiste  à « l’ anar »  qui a su mettre en musique les grands (Verlaine, Rimbaud, Baudelaire, Aragon , Apollinaire) et les rendre accessibles au plus grand nombre. Dans  cet immense espace aussi et comme les autres années, la possibilité de rencontrer des auteur(e)s  en grand nombre, de voir des expositions   et d’assister  à  de nombreux  débats.

Rien sur la diversité des spectacles (chanteurs, musiciens, artistes de cirque) offerts par  des amateurs talentueux (hommes et femmes) dans les stands et  par les plus connu(e)s sur les  cinq grandes scènes .Pour tous les goûts,  pour les jeunes,  les moins jeunes .Une programmation sur les trois journées  exceptionnelles, même si  l’invitation de l’un de ces artistes a pu prêter à critiques, d’ailleurs à juste titre.

Enfin rien sur le public de la fête, de sa diversité aussi (âges, origines), du bonheur de toutes et tous d’être là, de retrouver des ami(e)s, des  camarades – loin des affaires du burkini et de l’intoxication sécuritaire !

Aux camarades  du Front de Gauche qui n’ont jamais mis les pieds à la fête de l’HUMA, ne ratez pas la prochaine !!

Quelques photos pour illustrer la fête qui reposent sur le dévouement d’un nombre impressionnant de militant-te-s.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s